Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

Bienvenue chez CENTURY 21 L'Immobilière du Centre, Agence immobilière MONTMIRAIL 51210

L'actualité de CENTURY 21 L'Immobilière du Centre

Prêts Immobiliers et CDD

Publiée le 17/02/2017

Un prêt immobilier quand on n'a qu'un CDD…Possible ?

Si les banques sont réticentes à financer l'acquisition d'un logement par un salarié en situation de précarité, la porte n'est pas complètement fermée pour autant. En effet, aux yeux d'un banquier, tous les CDD ne se valent pas.

(LaVieImmo.com) - Décrocher un prêt immobilier sans CDI? C'est extrêmement compliqué mais pas impossible. Si les banques restent réticentes, elles ne ferment pas complètement la porte à ces profils car aujourd'hui 89 % des embauches se font en CDD

Le métier du banquier, c'est de maîtriser le risque. Difficile de le convaincre de s'engager sur 20 ans avec un salarié en CDD qui n'a aucune visibilité sur ses revenus. La seule carte à jouer est de prouver la solidité de son dossier et de faire le tour de tous les établissements à commencer par sa propre banque.

Car tous les CDD ne se valent pas aux yeux des banquiers. Le meilleur profil, le moins risqué, c'est le CDD de la fonction publique. Considéré comme un CDI, il n'a généralement aucun mal à obtenir un prêt. Banque populaire va même jusqu'à leur proposer des taux plus bas ou à exiger des garanties moins élevées.

Au cas par cas

Pour les CDD du secteur privé, la situation dépend du profil du demandeur. Certaines banques les refusent automatiquement, d'autres acceptent de financer les salariés qui prouvent que le CDD est la règle dans leur secteur d'activité ou ceux qui sont en poste depuis plus de 2 ans. Dans ce cas, les salaires sont considérés comme récurrents et stables et peuvent entrer dans le calcul de la capacité d’emprunt

Pour les CDD, les banques sont particulièrement regardantes sur trois points: la façon dont les comptes sont gérés, l’apport personnel et le profil du conjoint. 96% des emprunteurs en CDD l'an dernier s’appuyaient sur un emprunteur ou un conjoint en CDI. Car dans ce cas le risque est partagé.

Merci à Charlyne Legris LaVieImmo.com 

Notre actualité